Englebert nie ou minimise les suppressions de places de parking

Facebook
Facebook
Google+
http://www.casuffit.brussels/reponse-aux-desinformations-de-m-englebert/
RSS

19/06/2015 –

Suite à nos courriers à propos des difficultés de stationnement et de circulation à Forest, Monsieur Englebert, échevin de la Mobilité et du Stationnement, nous a répondu.

Voici donc la copie de son courriel ainsi que notre réponse adressée également au Collège des Bourgmestre et Échevins ainsi qu'à l'ensemble des conseillers communaux.

En noir les propos de Monsieur Englebert, en bleu notre réponse :

Cher Monsieur,

Nous avons bien reçu votre email du 13 juin 2015 nous faisant part de votre inquiétude vis-à-vis de la suppression des places de stationnement dans certains de quartiers de Forest.

Nous comprenons que, pour le citoyen forestois, les travaux menés actuellement par la Région de Bruxelles-Capitale paraissent vouloir réduire le nombre de places de stationnement en voirie. Nous tenons à vous assurer que nous ne poursuivons pas de politique de suppression de places de stationnement sans alternative.

"Paraissent réduire" ! NON Monsieur l’échevin, RÉDUISENT parce que la Région de Bruxelles-Capitale applique ce qu'elle a voté, c'est à dire le Plan de Stationnement et ses arrêtés d'exécution qui veulent que le nombre de places de stationnement en voirie diminue.

C'est même pour cela que les stations "Villo!" sont installées en lieu et place de parking existants, même quand des alternatives existent à proximité, ces aménagements étant prescrits par la réglementation. (1)

Villo! Wielemans - Parc de Foreststation Villo! avenue Wielemans Ceuppens près du Parc de Forest

Comment expliquez-vous autrement les oreilles de trottoirs souvent démesurées aux carrefours, les réaménagements à profusion de trottoirs avec des potelets et autres dispositifs empêchant le parking ?

Chaussée de Bruxellesréaménagement chaussée de Bruxelles empêchant volontairement tout stationnement

Vous prenez la précaution de dire que vous ne poursuivez pas de politique de suppression "sans alternative", mais depuis 2006 que votre parti a pris la tête de la Mobilité et du Stationnement à Forest, où et combien d'alternatives ont été mises en place pour compenser les centaines de places supprimées ?

Les rénovations de voiries menées par la Région tiennent compte des normes de sécurisation des traversées piétonnes et de diminution de la vitesse dans les quartiers résidentiels. Le respect de ces règles a pour conséquence la suppression des possibilités de stationnement illégal, en particulier lorsqu’il est dangereux pour les piétons (à proximité des passages pour piétons, par exemple). Enfin, nous avons réussi à modifier certains aspects des travaux régionaux pour récupérer certaines places de stationnement en voirie.

Vous avez l'art de porter la responsabilité sur la Région alors que les Vert et Groen y étaient au pouvoir à la Mobilité et à l'Environnement jusqu'en 2014, c'est à dire pendant que les politiques de stationnement ont été décidées : l'Ordonnance du 22 janvier 2009 Portant Organisation de la Politique du Stationnement (signée par votre cheffe de groupe, Mme E. HUYTEBROECK), le Plan de Stationnement et les Arrêtés d'exécution qui instituent la suppression de places de stationnement en voirie, ou encore COBRACE initié par la même Mme E. HUYTEBROECK alors Ministre, ce code qui vise notamment la suppression de places de parking hors voirie, une suppression estimée entre 25.000 (Huytebroeck) et 55.000 places (le Conseil économique et social). (2)

Affirmez-vous toujours qu'il n'y ait pas de politique de suppressions de places de parking et que votre parti se batte pour récupérer certaines places de stationnement ? Peut-on savoir combien de places ont été récupérées, où, et contre combien de places supprimées ?

Si on peut louer le but de créer des zones piétonnes plus sécurisées, rien n'oblige à créer des oreilles de trottoir démesurées ou d'installer une zone tampon au delà d'un passage pour piétons dans une rue à sens unique alors que cette zone doit se situer en deçà dudit passage selon ce qui est précisé dans les textes.

Rue duTulipier 1190 Forestoreilles surdimensionnées sans raison alors que la rue du Tulipier est en sens unique

Quant à parler de stationnement illégal, SE GARER EST DEVENU UN CAUCHEMAR, voire même impossible sauf si, "contraints et forcés", on enfreint le code de la route. C'est votre politique de suppression de places de stationnement SANS compensations qui y conduit. Nous prévenons la commune depuis longtemps (photos à l'appui) que la situation du stationnement devient impossible suite aux nombreuses suppressions que vous niez ou minimisez systématiquement !

Par ailleurs, le comptage des places de stationnement recensait, en 2005, 13 945 places de stationnement à l’échelle de la commune. Ce décompte tenait compte des places situées devant les entrées carrossables (par exemple, les garages) en plus des places réellement autorisées. Lors du comptage réalisé en 2013, 11 319 places de stationnement autorisées ont été recensées et 2 363 accès carrossables ont été comptés. En utilisant la même méthode de comptage qu’en 2005, le nombre de place de stationnement passe à 14 429, soit une augmentation.

Vous êtes bien le seul à croire qu'il y ait eu une augmentation de places de stationnement à Forest depuis 2005. Si tel était le cas, vous violeriez les dispositions légales du Plan de Stationnement de la Région Bruxelles-Capitale.

Vous tentez de créer la confusion avec les chiffres du comptage de 2005 dont rien n'indique qu'ils incluent les accès carrossables. Ils sont inscrits dans le Plan de Stationnement, rendus exécutoires par l'Arrêté du 18 juillet 2013 du gouvernement Bruxellois, et votés par les parlementaires de la Région Bruxelles-Capitale ! (3) Ces chiffres ont donc été contrôlés et acceptés. A moins que vous nous disiez que les parlementaires bruxellois n'ont pas fait leur devoir de contrôle ou que les fonctionnaires de Bruxelles Mobilité ont fait un mauvais boulot qui n'a pas été contrôlé non plus ! La commune peut donc légalement disposer de 13.945 places en voirie, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

Comptage nombre places 200513.945 places autorisées en voirie à Forest alors que le nombre total a diminué à 11.870 au printemps 2014, avec seulement 10.950 en zone verte
c'est à dire là où les cartes de stationnement sont autorisées (4), et dont il faut soustraire les places supprimées depuis !

Il est facile de prétendre 10 ans après un décompte qu'il tenait compte de places en plus de celles réellement autorisées alors que depuis, de nombreux réaménagements de voirie ont changé la configuration de l'époque et qu'il n'y a plus moyen de vraiment vérifier. Sans compter qu'un accès carrossable fait rarement la taille d'une place de parking.

Par contre, puisque cette vérification n'est plus possible, il existe un moyen simple de connaître le nombre exact de places de stationnement qui ont été réellement supprimées et éventuellement compensées à Forest, d'autant plus que votre parti y contrôle la mobilité et le stationnement depuis les élections de 2006. Ces questions vous ont déjà été posées mais nous attendons toujours vos réponses :

Combien de places de stationnement en voirie ont été supprimées à Forest depuis le comptage de 2005 et à quels endroits ?

Combien de ces places ont été compensées par du hors voiries ou par vos fameuses alternatives, et où sont-elles ?

Enfin, nous menons actuellement un audit de la situation du stationnement à Forest avec un bureau d’étude. Cet audit a pour but d’analyser les besoins des habitants de la commune et de préciser les actions que nous devons mener afin de réduire les problèmes de stationnement, même s’il n’y a pas de solution miracle en la matière.

Devons-nous comprendre que depuis 10 ans, après avoir multiplié les réaménagements de voirie et les suppressions de places de stationnement, votre échevinat ne se préoccupe que maintenant d'analyser les besoins des habitants ? Gouverner est-ce donc prévoir après coup ?
 
Comme vous l’aurez constaté, nous sommes attentifs à faire coexister harmonieusement les besoins de sécurisation et les recherches de place de parking.

Comme nous l'avons constaté, votre politique n'a jamais pris en compte le stress des travailleurs qui rentrent le soir chez eux avec la crainte de ne pas pouvoir se garer dans leur rue, ni même dans leur quartier. La qualité de la vie est une aspiration de tous, y compris des citoyens automobilistes qui ne peuvent pas se payer un parking privé.

Depuis vos promesses aux Forestois(es) en janvier 2013 que l'introduction des horodateurs sur tout le territoire de Forest ainsi que la carte de stationnement étaient conçus pour que nous puissions garer plus facilement dans notre quartier (5), c'est exactement l'opposé que nous vivons quotidiennement !

En vous souhaitant bonne réception de la présente, nous vous prions, Cher Monsieur, de croire en l’assurance de notre considération distinguée.

En attendant vos précieuses réponses chiffrées et détaillées, nous vous prions, Monsieur l'échevin de la Mobilité et du Stationnement, d'avoir une pensée salvatrice pour les automobilistes qui paient leurs redevances de stationnement en plus de leur taxe de circulation qui comprend déjà ce même stationnement.

Jean-Claude Englebert
Philippe Kunnen

Collectif Ça Suffit ! – 1190 Forest

 

(1) Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 18 juillet 2013 – Art. 10. "L’implantation de nouveaux équipements sur la voirie (box vélos, emplacements motos, stations de voitures partagées, stations de vélos partagés, emplacements taxis…) est réalisée en remplacement de places de stationnement automobiles, sauf impossibilité justifiée par les conseils communaux auprès de l’Agence du stationnement."

(2) Ordonnance Portant Organisation de la Politique du Stationnement du 22 janvier 2009,  Plan Régional de Politique du Stationnement, Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 18 juillet 2013. Le COBRACE en matière de stationnement trouve son origine dans le Code Bruxellois de l’air, du climat et de la maîtrise de l’énergie.

(3) Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 18 juillet 2013 – Section 3. – Nombre de places de stationnement.

(4) Données sur base du recensement effectué par Bruxelles Mobilité au printemps 2014

(5) Réunion d'information organisée le jeudi 17 janvier 2013 à la Maison Communale de Forest pour expliquer la politique d'installation des horodateurs sur tout le territoire de la commune. Le site web de la commune nous dit même textuellement que "c'est pour améliorer votre quotidien que la redevance portant sur le stationnement payant a été mise en vigueur."

Facebook
Facebook
Google+
http://www.casuffit.brussels/reponse-aux-desinformations-de-m-englebert/
RSS
Réponse aux (dés)informations de M. Englebert

Post navigation